Les facteurs humains

Moins de 5% des pilotes s’estiment capables de…

Avec une visibilité d’un peu moins de 2000m* moins de 5% les pilotes américains s’estiment capables d’effectuer un vol en local, et moins de 1% pense être capable de naviguer. Les différences entre, les pilotes privés, les pilotes professionnels et les pilotes de ligne sont très faibles. *1 mile : 1609 m.

Pilotes Privés Pilotes Professionnels Pilotes de Ligne
Vol local 3,8% 6,8% 6,1%
Navigation 1% 1,1% 1,3%

Chaque pilote interrogé (dans un groupe d’environ 7000) avait donné ses minimas de vol dans une échelle entre 1 et 15 miles.

Commentaires

La qualification qui autorise un vol avec une très faible visibilité est une chose (1500 m en France), les compétences pour le faire une autre. Les pilotes américains distinguent cette différence.

Le faible écart entre les pilotes privés et les professionnels est logique avec des visibilités aussi faibles.

Les pilotes qui s’estiment capable de voler à la limite basse de la réglementation sont très peu nombreux, et ceux qui sont réellement capable de le faire sans doute encore moins.

Les pilotes de ligne sont concernés si l’on considère les minimas des approches indirectes et les approches à vue.

Question

Et vous, qu’elles sont vos minimas ?

*Source MENTALPILOTE  Website

Liens Utiles